Bienvenue sur le site officiel de Gilbert Sinoué

Je ressemble aujourd’hui à cet être bizarre d’il y a longtemps, connu de tout l’Orient, moitié fou, moitié sensé et que l’on surnommait le Medjdoub. Exagérant sa démence, dès lors que l’on eut été tenté de le prendre pour sage ; redevenant lucide, quand on raillait sa folie. On pouvait l’entrevoir certains soirs, errant dans les lacis de Bagdad, d’Alep ou du Caire, avançant tête branlante à l’image des derviches, indifférent – en apparence – au monde qui l’entourait. Je suis celui-là.

Extraits du Livre des sagesses d’Orient