Dans la presse

 

Vous avez dit classique? France Inter avec Elsa Boublil

http://www.franceinter.fr/emission-vous-avez-dit-classique-gilbert-sinoue-ecrivain

Plus d'infos

RTS

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/l-invite-du-12h30/7513481-gilbert-sinoue-presente-les-5-quartiers-de-la-lune-.html

Plus d'infos

L’Envoyé de Dieu TV5 Monde

Gilbert Sinoué Le destin de cet homme n’est pas celui que l’on veut nous vendre (Mobile)

Plus d'infos

La Puce à l’Oreille- RTS

http://www.rts.ch/play/tv/la-puce-a-l039oreille/video/lecrivain-et-historien-gilbert-sinoue-specialiste-de-lorient-publie-son-nouvel-opus-sur-la-vie-de-mahomet-lenvoye-de-dieu?id=7054536

Plus d'infos

Le Grand Entretien, RTS, une émission d’Anik Schuin.

http://www.rts.ch/espace-2/programmes/le-grand-entretien/7074775-le-grand-entretien-du-25-09-2015.html

Plus d'infos

L’Envoyé de Dieu

http://hebdo.ahram.org.eg/News/12762.aspx#.Vf2QwEZjA4c.facebook

Plus d'infos

AU COEUR DE L’HISTOIRE – Nasser, l’homme d’état

http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/au-coeur-de-l-histoire/sons/le-recit-nasser-l-homme-d-etat-2401897

Plus d'infos

Nasser, l’aigle égyptien. France-Info- Le livre du jour. 2 mars 2015.

http://www.franceinfo.fr/emission/le-livre-du-jour/2014-2015/gilbert-sinoue-nasser-l-aigle-egyptien-02-03-2015-11-28

Plus d'infos

Historia

  http://youtu.be/Wlarj7Apt3k

Plus d'infos

RTL – Les livres ont la parole- 13 avril 2014

      http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/les-livres-ont-la-parole-la-nuit-de-maritzburg-de-gilbert-sinoue-7771100437...

Plus d'infos

Gala

      http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/gandhi_son_amant_secret_314021

Plus d'infos

Au coeur de l’Histoire- L’autre Gandhi

http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Au-coeur-de-l-histoire/Sons/L-INTEGRALE-Un-autre-Gandhi-1934617/

Plus d'infos

Le Figaro littéraire

http://evene.lefigaro.fr/livres/livre/gilbert-sinoue-la-nuit-de-maritzburg-2644832.php?critiques

Plus d'infos

20 minutes – « Les nuits du Caire » de Gilbert Sinoué – LE CHOIX DES LIBRAIRES

20 minutes – « Les nuits du Caire » de Gilbert Sinoué – LE CHOIX DES LIBRAIRES

Les nuits du Caire de Gilbert Sinoué – LE CHOIX DES LIBRAIRES Auteur : Gilbert Sinoué Genre : Romans et nouvelles – français Editeur : Arthaud, Paris, France Prix : 12.00 € Date de sortie : 02/05/2013 GENCOD : 9782081302556 Résumé – Vous avez vécu dans le souvenir du bonheur, Karim. Or, rien n’empêche le bonheur comme le souvenir du bonheur. Gilbert Sinoué Un homme – Karim – débarque au Caire après plus d’un demi-siècle d’absence. Depuis quatre jours, l’Égypte est en pleine révolution, plongée dans son printemps arabe. S’agit-il uniquement d’un retour aux sources ? Un besoin de voir de ses yeux ce que les témoignages rapportaient depuis son départ, en 1967 ? Serait-ce un ultime rendez-vous avec son passé ? Car, on le pressent, les jours de cet homme sont comptés. Un mélange de tout cela sans doute, inspiré avant tout par le désir éperdu de retrouver Nadia, une femme aimée quarante-cinq ans plus tôt. Insensiblement, ce pèlerinage, prendra la forme d’un voyage initiatique. Karim va revivre les événements qui marquèrent sa jeunesse, tout en se confrontant à un monde différent de celui qu’il a connu. Au fil du récit, le lecteur avance dans les pas du narrateur, et dans le même temps que lui, prend conscience de deux Égypte, celle d’hier et qui ne sera plus ; celle d’aujourd’hui, dont on se demande ce qu’elle deviendra. Et se posera finalement l’interrogation inévitable : n’est-il pas périlleux de vouloir à tout prix partir à la rencontre de son passé ? Gilbert Sinoué, prix des libraires pour Le Livre de Saphir, a déjà publié de nombreux romans à succès dont, chez Flammarion, les best-sellers Erevan, Le Souffle du jasmin, Le Cri des pierres. La revue de presse : Blaise de Chabalier – Le Figaro du 23 mai 2013 Voici un roman charmant et percutant, dans lequel le passé joue à cache-cache avec le présent. D’une plume légère et poétique, Gilbert Sinoué nous offre un voyage littéraire dans sa chère Égypte natale. Normal, donc, si le romancier ressemble au narrateur, le dénommé Karim Jawhar. Ce chrétien d’Orient de soixante-six ans décide de revenir sur la terre de sa jeunesse. Un pays qu’il a quitté quarante ans plus tôt. Pourquoi un tel voyage, alors que l’Égypte est sur le point de chasser Moubarak ? L’amour bien sûr ! Celui d’un pays qui se libère, mais aussi celui que Karim ressent toujours pour Myriam, avec laquelle il vécut une ardente passion de jeunesse. Or, les deux amoureux d’autrefois se sont donné rendez-vous au Caire. Karim attrape un vol d’Egypt-Air, le 29 janvier 2011, et le voilà sur place le soir même, dans un taxi, en direction de la place Tahrir. Là où la foule gronde et fait vaciller le pouvoir en place depuis trente...

Plus d'infos

La Vie – Les Nuits du Caire, par Gilbert Sinoué

La Vie – Les Nuits du Caire, par Gilbert Sinoué

« Rien n’empêche le bonheur comme le souvenir du bonheur », dit la philosophe égyptienne que rencontre Karim. Il est revenu au Caire pour retrouver la ville de son enfance et une Myriam qu’il aima après 43 ans passés en France. Mais c’est le 29 janvier 2011. Le Caire est secoué par la révolution de la place Tahrir. Et alors qu’il rêve de boire une bière locale à l’atterrissage, une Stella (de mémoire, la meilleure mousse au monde !), il est emporté dans le tourbillon des manifestants au cours d’une nuit improbable à la recherche de la bien-aimée. Et il ne retrouve plus sa ville. Les maisons d’hier sont remplacées par des parkings ou des fast-foods. Myriam aura-t‑elle à ce point changé elle aussi ? Sinoué nous donne un récit débordant de réalisme et de nostalgie. Vibrant d’émotion contre le temps qui passe. Le tendre pèlerinage de Karim oscille entre deux Égypte, celle d’hier et celle d’aujourd’hui. Quel sera son avenir ? Et lui, est-il définitivement un homme du passé ? « Où est-il écrit, se demande-t-il, que les rides altèrent le cœur ou l’âme ? » Un délicieux conte des Mille et Une Nuits d’Égypte, au cœur du printemps arabe. YVES...

Plus d'infos

Le Figaro – Le Caire de Gilbert Sinoué

Le Figaro – Le Caire de Gilbert Sinoué

Dans Les nuits du Caire, l’auteur offre un voyage en Égypte où se mêlent action et nostalgie, actualité et histoire. Voici un roman charmant et percutant, dans lequel le passé joue à cache-cache avec le présent. D’une plume légère et poétique, Gilbert Sinoué nous offre un voyage littéraire dans sa chère Égypte natale. Normal, donc, si le romancier ressemble au narrateur, le dénommé Karim Jawhar. Ce chrétien d’Orient de soixante-six ans décide de revenir sur la terre de sa jeunesse. Un pays qu’il a quitté quarante ans plus tôt. Pourquoi un tel voyage, alors que l’Égypte est sur le point de chasser Moubarak? L’amour bien sûr! Celui d’un pays qui se libère, mais aussi celui que Karim ressent toujours pour Myriam, avec laquelle il vécut une ardente passion de jeunesse. Or, les deux amoureux d’autrefois se sont donné rendez-vous au Caire. Karim attrape un vol d’Egypt-Air, le 29 janvier 2011, et le voilà sur place le soir même, dans un taxi, en direction de la place Tahrir. Là où la foule gronde et fait vaciller le pouvoir en place depuis trente ans. Mille et un souvenirs Très vite, alors que ses retrouvailles avec sa ville natale évoquent en lui mille et un souvenirs, le narrateur est rappelé à sa condition de «khawaga», une expression utilisée par son chauffeur de taxi, par laquelle les musulmans désignent «les communautés dites “marginales”. C’est-à-dire les juifs, les chrétiens (à l’exception des coptes) mais aussi les étrangers, français, anglais ou italiens notamment.» Reviennent alors à la mémoire de Karim de vieilles souffrances. Il explique que «bien que totalement ancrés en Égypte depuis plus d’un siècle, ces gens – auxquels les miens avaient appartenu – ne furent jamais considérés comme de vrais Égyptiens par les musulmans». Ce qui n’empêchait pas les différentes populations de vivre en harmonie. Mais, à partir de 1956 et la nationalisation du canal de Suez par Nasser, les juifs et les chrétiens furent contraints à l’exil. Du passé au présent, le narrateur est tiré de ses réflexions par la foule qui bloque son taxi. Il sort de la voiture et est subitement enlevé par des islamistes. Il se retrouve face à un septuagénaire disciple de Ben Laden… Mais tout s’arrange quand le preneur d’otage se rend compte qu’il a travaillé autrefois comme cuisinier pour le père de Karim. Sauvé par une amitié surgie du passé, Karim retrouve ensuite par hasard un ami d’enfance avec lequel il étudia chez les jésuites. Et quand l’épouse de ce copain lui demande lequel de ses deux pays il aime le plus, il répond: «La différence que je fais entre l’Égypte et la France est exactement celle que je fais entre une mère et une épouse. Une épouse on l’a choisie (…). Mais en aucun cas elle ne pourrait vous faire oublier votre mère.» Quant à Myriam, Karim arrive devant chez elle. Vont-ils s’aimer à nouveau, comme si les années n’avaient pas passé?   Blaise De Chabalier...

Plus d'infos

France Info – Le livre du jour – « Les nuits du Caire », de Gilbert Sinoué

France Info – Le livre du jour – « Les nuits du Caire », de Gilbert Sinoué

Lundi de Pentecôte – L’écrivain Gilbert Sinoué, qui est né au Caire, conserve une immense tendresse pour l’Egypte. Il le souligne, une fois de plus, dans son nouveau livre. L’histoire d’un égyptien qui revient au pays en quête d’une femme aimée. Mais, son Egypte n’a plus rien à voir avec celle du roi Farouk ou celle de Nasser. Balloté par la révolution, enlevé et submergé par ses souvenirs, il est à la recherche de lui-même dans un pays qu’il ne reconnaît plus. Philippe Vallet20 mai 2013...

Plus d'infos

Telerama.fr – Le Caire odorant de Gilbert Sinoué

Telerama.fr – Le Caire odorant de Gilbert Sinoué

Les longues nuits de Zoé Valdés vont de La Havane à Paris. Celles de Gilbert Sinoué ont les parfums du Caire, et celles de Kessel se perdent dans Vladivostok, durant l’hiver 1919. Trois livres paraissent dans la nouvelle collection de poche Les Nuits, chez Arthaud, célébrant des voyages qui sont également des ruptures nostalgiques, chaotiques ou barbares. Le texte de Kessel – une rareté – plonge parmi les affrontements entre Russes blancs et rouges. Il traverse la ville en lambeaux dans « la stupeur et la suffocation ». Gilbert Sinoué revoit Le Caire tel un souvenir lancinant, « des rues qui ont perdu leur visage, des femmes et des hommes qui ont cessé d’exister ». Zoé Valdés, elle, revit « la parenthèse infernale » de sa vie cubaine. Ces œuvres personnelles, hantées par le passé, sont de superbes moments de littérature. Le 18/05/2013 – Christine Ferniot – Telerama n° 3305...

Plus d'infos